Résultats des ventes

ROUEN
Vendu 36.750,00 euros - SOTHEBY’S, PARIS, 18 juin 2008, Galerie Charpentier 2:30 PM

vendu 36.750,00 euros

Lot 540

RARE ASSIETTE EN FAÏENCE DE ROUEN, VERS 1725
à décor rayonnant au centre de deux amours en camaïeu bleu, l’un soufflant dans une trompe, dans un médaillon circulaire à fond ocre niellé orné de larges rinceaux feuillagés et motifs quadrillés et cerné de huit compartiments en arcade ornés de rinceaux et fleurs bleus et rouges sur fond ocre niellé ; (une fêlure anciennement restaurée)
diam. 24 cm

A RARE ROUEN OCRE NIELLÉ PLATE, CIRCA 1725


PROVENANCE
-  Ancienne collection Fromage, novembre 1920, n° 82
-  Ancienne collection Rocquiny, 24 décembre 1931, n° 84
-  Ancienne collection Jean Bloch, Palais Galliera, Mes Rheims & Ader, 2 décembre 1961, n° 115

EXPOSITION
A figuré à l’Exposition rétrospective de la Faïence française, musée des Arts décoratifs, Paris, 1932, n°482.

BIBLIOGRAPHIE
Reproduite dans le Répertoire de la Faïence française, tome IV, Rouen, pl. 98 B, Paris, 1933.

CATALOGUE NOTE
Une assiette de même décor figurait dans l’ancienne collection Albert Gérard, 18-23 juin 1900, n° 36, passée dans l’ancienne collection Laniel, vente Palais Galliera, 18 juin 1964, n° 82.

Le Metropolitan Museum conserve une assiette provenant de l’ancienne collection Le Breton, le musée du Louvre et le musée de Rouen possèdent également une assiette de ce décor, cette dernière reproduite dans le catalogue de l’exposition Peinture et sculpture de Faïence, Rouen XVIIIe siècle, 1999, n° 63, p. 154.

Le décor des deux amours est extrait d’une gravure de Pierre Brébiette (1598 - 1650) représentant une Bacchanale : un cortège d’enfants bachiques poussé dans une brouette par un satyre et précédé de ces deux amours dont l’un sonne dans une trompe.

 

 

Il n'y a pas d'article à cette adresse