Résultats des ventes

CHINE
Adjugé 27.150 euros - Sotheby’s Paris, Galerie Charpentier 2 Octobre 2008, Collection Lucien Lévy

Adjugé 27.150,00 euros

AIGUIERE ET SON BASSIN EN PORCELAINE DE CHINE COMPAGNIE DES INDES, VERS 1760-1765

l’aiguière en forme de nautile reposant sur un piédouche, le bassin en forme de coquille, à décor bleu, rouge et or dans la palette Imari de rinceaux feuillagés et de bandes cernées de filets rouges et or, l’extérieur du bassin et la base de l’aiguière à fond bleu à ornements en or ; (restaurations à l’aiguière et à la dorure)
haut. (aiguière) 28 cm, larg. (bassin) 37 cm



PROVENANCE
Ancienne collection Mottahedeh, vente Sotheby’s à New York , le 30 janvier 1985, lot 74

EXHIBITED
Virginia Museum, 1981-1982

LITERATURE AND REFERENCES
-  David Howard et John Ayers, Masterpieces of Chinese Export Porcelain from the Mottahedeh Collection in the Virginia Museum, 1980, n° 125, p. 40
-  Jörg, The Dutch China Trade

CATALOGUE NOTE
La forme de cette aiguière et de son bassin dérive très certainement de pièces d’orfèvrerie européenne réalisées vers 1720-1725. Dans China for the West, I, p. 144, les auteurs rapprochent ces motifs décoratifs de ceux que l’on retrouvent sur le service aux armes commandé par Sir John Fellowes. Une aiguière et un bassin de cette forme mais en émail de Canton sont conservés dans les collections du musée de l’Ermitage à Saint-Petersbourg (voir T. B. Arapova, Chinese Painted Enamels, Moscou, 1988).

Jörg (op. cit. pp. 174-175, pl. 87), illustre une aiguière et un bassin en forme de coquille comparables et précise que ce type d’objets n’a été commandé par les directeurs de la compagnie des Indes (hollandaise) qu’à partir de 1762 bien que les formes existaient déjà en Europe en argent et en faïence au début du XVIIIe siècle.

Une aiguière et un bassin similaires ont été vendus chez Sotheby’s à Londres le 12 novembre 1974, lot 348, pour un autre exemple, voir Christie’s à Londres le 6 juillet 1984, lot 481.

 

 

Il n'y a pas d'article à cette adresse