Résultats des ventes

SÈVRES - 1774, Vase "Japon"
Vendu 58.350,00 €. - Sotheby’s, Paris, Galerie Charpentier, 9 novembre 2010

Adjugé 58.350,00 euros

SEVRES

Rare vase couvert en porcelaine dure de Sèvres nommé vase Japon, de 1774, la dorure par Jean-Armand Fallot,
de forme balustre reposant sur un piédouche, le couvercle légèrement bombé, à décor en or sur fond orangé de motifs de treillage, croisillons, pétales imbriquées et flammes triangulaires, le bord du couvercle décoré de chimères et losanges, il est muni d’une anse formée d’une chaine et d’une poignée en vermeil ornée de deux têtes de rapace, la porcelaine marquée LL entrelacés et couronnés en bleu, sans lettre-date, la poignée marquée de la lettre-date L pour 1774 et du poinçon du maître orfèvre Charles Ouizille.
Hauteur : 35 cm.


Photobucket

CATALOGUE NOTE

Notre vase est une très fidèle interprétation en porcelaine dure d’un vase chinois archaïque dit You de l’époque Han, dont des exemples subsistent en bronze et terre cuite. Non seulement la forme reprend exactement celle du modèle chinois, mais encore le décor en or copie le décor incisé des vases en bronze et l’anse formée d’une poignée semi-circulaire aplatie retenue par une chaîne est fidèle à la même source. Un vase de cette forme en bronze s’est vendu chez Sotheby’s, New York (18 septembre 2007, lot 79). Un autre est conservé au musée Cernuschi à Paris et reproduit par Christian Deydier, Chinese Bronzes, New York, 1980, pl. 88.

Photobucket


Seule une autre paire de vases de Sèvres de la même forme et du même décor, datée de 1774 et portant la marque du doreur Jean-Armand Fallot est aujourd’hui connue (ancienne collection Dragesco-Cramoisan).
Ces deux vases ne sont pas garnis de chaine et poignée en vermeil mais munis d’anneaux en porcelaine sur les bords du couvercle et de la panse. Bernard Dragesco et Didier Cramoisan ont identifié dans les archives de la manufacture de Sèvres le nom que portait cette forme au XVIIIème siècle. Le registre des travaux extraordinaires mentionne en effet en 1774 sous le nom de Falot :

3 Vases Japon à... 36 # 108 #
(Arch. MNS, F16).

Photobucket

La découverte aujourd’hui de ce troisième vase vient confirmer cette identification.

La paire de vases est rapprochée de la vente faite par la manufacture le 22 octobre 1774 à Monsieur de Reynepont :
A M. De Reynepont
2 Vases Japon 168 # 336 #

(Arch. MNS, Vy 8 f° 173).

En revanche, notre vase ne semble pas identifiable dans les registres de vente de la manufacture. Plusieurs vases, sans description de décor ou de forme, sont vendus au prix de 168 livres durant l’année 1774. Deux vases sont vendus au marchand Dulac dans les six premiers mois et trois vases à 168 livres vendus au Roi au séjour de Versailles en 1774.

En 1777, le peintre et doreur Louis-François Lécot reçoit 24 pour avoir décoré un vase Japon. Ce vase est très probablement le vase Japon acheté par le baron de Breteuil le 6 novembre 1777 pour 144 livres. Une autre paire de vases Japon est vendue le 17 octobre 1785 à Bertin pour la somme de 336 livres.
Enfin cinq vases nommés Japon sont livrés au duc de Gramont entre 1788 et 1791 et une autre paire à Madame Elisabeth en 1792 mais il est probable qu’à ce moment cette dénomination désigne d’autres formes.


Photobucket


Photobucket

 

 

Il n'y a pas d'article à cette adresse