Résultats des ventes

Sèvres
Résultat : 45.000 euros, Etude PIASA, Mercredi 30 mai 2012, Hôtel Drouot, Paris

Résultat : 45.000 euros

Lot 162

Sèvres

Pot à sucre étrusque cannelé muni de deux anses doubles à fond or, à cannelures sur la partie inférieure, décor en grisaille dans la partie supérieure d’une vue de Louxsor et d’une vue des ruines de Chnubis d’après Vivant-Denon, surmontant un bandeau décoré de hiéroglyphes en or sur fond bleu, les godrons soulignés de filets or.
Marqué à la vignette en rouge : M. Imple de Sevres 10, en vert : 24, en brun : M 27 Aout, en creux : DC 7.
Époque Empire, année 1810
Hauteur : 11,4 cm



Provenance :
Livré à l’Impératrice Joséphine le 31 octobre 1811.

Photobucket

Ce pot à sucre nommé pot à sucre étrusque cannelé faisait partie du cabaret à thé égyptien entré au magasin de vente de la manufacture de Sèvres le 5 décembre 1810 et livré à l’Impératrice Joséphine le 31 octobre 1811.

Il comprenait dix-huit tasses à thé forme étrusque Denon (pour 1 296 francs,), un sucrier égyptien trépied (pour 180 francs), une théière étrusque Denon (pour 150 francs), une jatte égyptienne (pour 150 francs), un pot à crème tréflé (pour 48 francs), un pot à lait étrusque à bec (pour 80 francs) et un pot à sucre cannelé(pour 80 francs).

La théière et neuf tasses et soucoupes de ce cabaret sont aujourd’hui conservées à la Fondation Napoléon (voir Bernard Chevallier, catalogue de l’exposition, Trésors de la Fondation Napoléon, 2005, n° 80, p. 100-101).

Les vues de Louxsor et des ruines de Chnubis ont pour source les gravures de l’ouvrage de Dominique Vivant- Denon, Voyage dans la Basse et la Haute Egypte, publié en 1802. Les paysages sont peints par Nicolas-Antoine Lebel et la dorure par Pierre Louis Micaud. (Archives, Cité de la Céramique, Pb2, Vy 20, Vbb3).

Photobucket

Photobucket

 

 

Il n'y a pas d'article à cette adresse